Nomination d’un chargé d’enquête

Genève, le 5 octobre 2018

En date du 26 septembre 2018, Valres Fund Management SA a publié un communiqué de presse par lequel elle a annoncé l’ouverture par la FINMA d’une procédure d’enforcement contre Monsieur Ralph Kattan,  alors directeur général et administrateur de Valres Fund Management SA, et de cette dernière. L’ouverture de la procédure d’enforcement se fonde sur les soupçons de versement de commissions à une société  apparemment proche de Monsieur Ralph Kattan à l’occasion d’acquisitions immobilières effectuées pour le compte du Valres Swiss Residential Fund entre août 2016 et janvier 2017. Suite à l’ouverture de cette procédure d’enforcement, Monsieur Ralph Kattan a renoncé à ses fonctions de directeur général, mais a conservé son poste d’administrateur sans droit de signature.

Comme à l’ordinaire dans ce type de procédure, la FINMA a nommé un chargé d’enquête, Schellenberg Wittmer SA (Me Vincent Jeanneret), dont la mission consiste pour l’essentiel à identifier et à reconstituer tous les versements effectués par Valres Fund Management SA en faveur de Monsieur Ralph Kattan en particulier, et de personnes proches. Le chargé de mission n’a pas été nommé par la FINMA en qualité d’organe avec pouvoir de signature de Valres Fund Management SA. Cette dernière indique qu’elle n’a procédé à aucun versement en faveur des sociétés citées comme proches de Monsieur Ralph Kattan et qui seraient impliquées dans le versement de telles commissions.

La mission du chargé d’enquête consiste également à examiner si et quand Valres Fund Management SA, ses organes et employés, ont été informés de la procédure pénale que le Ministère public du canton de Genève a ouverte le 8 juin 2017 contre Monsieur Ralph Kattan, au titre de soustraction d’objets mis sous la main de l’autorité (art. 289 du Code pénal) et de corruption passive (art. 322novies du Code pénal) en relation avec les commissions litigieuses. Il lui est également reproché d’avoir produit des faux documents au sens de l’art. 251 du Code pénal dans le cadre de l’instruction de la procédure pénale, mais sans relation  avec les commissions litigieuses.

Valres Fund Management SA coopère pleinement avec les autorités dans le cadre de la procédure d’enforcement et assure normalement la gestion opérationnelle de la société, ainsi que celle du fonds Valres Swiss Residential Fund.

Valres Fund Management SA – A propos de la société de direction

Valres Fund Management SA est une direction de fonds immobiliers de droit suisse dûment agréée depuis 2014 par l’Autorité suisse de surveillance des marchés financiers (FINMA). Soutenue par des  professionnels de l’immobilier et de la finance, Valres Fund Management a pour ambition de développer et de proposer à ses investisseurs une gamme de fonds immobiliers dont le VSRF (Valres Swiss Residential Fund). Valres, pour Valeurs Responsables, intègre dans ses principes une approche responsable de la gestion d’un portefeuille immobilier que ce soit dans sa dimension économique, avec la recherche d’un rendement soutenable à long terme, sociale en intégrant la relation avec le locataire, ou encore écologique, avec la recherche systématique de l’optimisation énergétique des parcs immobiliers sous gestion. Cette approche nécessite une gestion proactive des objets. En sus, en tant que direction de fonds indépendante se consacrant uniquement à la classe d’actifs immobilière, Valres Fund Management SA peut agir sur le long terme en maitrisant l’intégralité de la chaîne de valeur dans l’intérêt exclusif de ses investisseurs.

 

Contacts :

Monsieur Johny Rodrigues

COO I Directeur

johny.rodrigues@valres.ch

 

Monsieur Raffaele Rossetti

Président

raffaele.rossetti@studiolegale.ch

 

Monsieur Philippe Beckers

Vice-Président I administrateur délégué

philippe.beckers@sparrtner.ch